The Values of French

The Values of French Language and Literature in the European Middle Ages. ERC Advanced Grant at King's College London

Noah's Ark

Miniature of Noah and the ark, from London, British Library, Add. 15268, f. 7v. Reproduced with the permission of the British Library Board.

Les Valeurs de la langue et de la littérature françaises en Europe au Moyen Âge (par la suite TVOF) est un projet de recherche financé par le Conseil européen de la recherche (CER) dans le cadre d’une Advanced Grant de 5 ans (2015-2020) attribuée à Simon Gaunt, professeur en langue et littérature françaises à King’s College London. TVOF examine la nature et la valeur de l’emploi du français en Europe à une époque charnière, 1100-1450, moins par rapport au prestige culturel du français (la principale préoccupation dans la recherche jusqu’à présent, surtout dans le domaine littéraire), que par rapport à son rôle comme langue supra-locale et transnationale, surtout en Europe occidentale et dans le bassin méditerranéen. Le projet est ancré dans une collaboration entre différentes disciplines et entre plusieurs traditions intellectuelles et nationales. Nous avons recours à des outils puisés à la codicologie, à la théorie critique, à la linguistique, à la critique littéraire, à l’histoire de la littérature et à la philologie. Les participants à notre séminaire viennent de huit pays. Nous prenons comme point de départ une recherche empirique sur une tradition textuelle aussi importante que complexe, celle de l’Histoire ancienne jusqu’à César, transmise par plus de 90 manuscrits. À la base de cette recherche se trouve une réflexion plus spéculative et ambitieuse à propos de deux questions concernant l’identité linguistique. D’abord, d’un point de vue historique, quel est le rapport entre langue et identité en Europe ? Ensuite, comment des langues apparentées parviennent-elles à se différencier les unes des autres ? En effet, l’un des objectifs principaux de notre projet, au-delà de la considération du français comme lingua franca médiévale, est d’interroger son rôle dans l’émergence d’une identité européenne au Moyen Âge.